English German Spain Italian Dutch Russian

BiblioLes secrets de Jeanne - Ressources

Bibliographie alphabétique

Liste des auteurs hétérodoxes classés par ordre alphabétique, avec un renvoi sur les notices d'ouvrages de la liste chronologique.

De nombreux lecteurs nous posent la question: "quelle serait la bibliothèque idéale pour une personne s'intéressant à l'histoire johannique ?". Bien évidement, il existe une foultitude de réponses, selon la "culture" de tout un chacun.

Nous avons donc créé un article intitulé "la Bibliothèque Idéale" dans lequel chacun peut trouver réponse à ses interrogations.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X Y Z


AMBELAIN, Robert, 1981
Ambelain 1 Auteur spécialisé dans l'ésotérisme, l'occultisme et l'astrologie. Homme de lettres, historien et membre sociétaire des Gens de Lettres et de l'Association des écrivains de langue française "mer outre-mer", il est l'auteur de 42 ouvrages (dont certains sous le pseudonyme d'Aurifer). Son intérêt pour l'ésotérisme commença par l'astrologie, vers 1921. Entre 1937 et 1942 il a publié un Traité d'astrologie ésotérique en trois volumes. Franc-maçon, il fut Grand Maître mondial de la Grande loge de Memphis-Misraïm et fondateur d'une association d'occultisme et martiniste.

ANDRE, Francis (pseudonyme de Madame C. Bessonnet-Favre), 1895, 1897
  Ecrivain hermétiste et historien sous le pseudonyme de Francis André (prénoms de ses deux fils) se dissimule Mme Bessonnet-Favre qui collabore aux diverses revues du Hiéron de Paray-le-Monial. Son œuvre est constituée des articles qu'elle fit paraître, entre 1895 et 1900, dans le Novissimum Organon : Lettres, caractères et signes celtiques ; Protographie Boréenne : les Tifinars Berbères ; Les Tid-Baken ou Lettres-Points ; L'Agameck Berbère ; Les Targums du Grand Occident, etc. et des livres Février 1848 d'après des documents authentiques, Les Fêtes républicaines depuis 1789 jusqu’à nos jours et La Typologie, méthode d'observation des types humains.

Anonyme, 1562

ATTEN, Alain, 1978
Atten

Conservateur des fonds anciens aux archives nationales du Luxembourg. Créateur de l'exposition documentaire, iconographique et numismatique de juin 1995 : Siège et Prise de la Forteresse de Luxembourg 1794-1795 au Théâtre Municipal de Luxembourg. Coadaptateur, avec Frédéric Kiesel, Pierre Mandy, auteurs régionaux qui ont trouvé dans l'étonnant mystère qui plane depuis 1436 sur l'incroyable réapparition de Jeanne d'Arc à Arlon, matière à étude ou spectacle, de la pièce de théâtre présentée sur le site de l'ancien château d'Arlon, constituant l'évènement de l'été 2010 au Luxembourg.

haut de la page

BANCAL, Jean, 1971
Jean Bancal est un chercheur émérite qui nous permet de mesurer la pertinence des études historiques modernes par rapport aux éléments légendaires de l'histoire officielle. Les matériaux nouveaux apportés par cet historien, fruits de longues recherches, sont développés dans une véritable enquête judiciaire dans laquelle tous les aspects et détails sont examinés avec un soin extrême.
Une œuvre magistrale et un travail d'école qui porte la science historique à un très haut niveau.
Jean Bancal est l'auteur de La Censure cinématographique (1934), d'Histoire et Avenir des circonscriptions administratives (1944 et 1946) et d'un essai sur le redressement de l'enfance délinquante paru en 1941.

BELLAY, Guillaume du, 1540
Seigneur de Langey, vice-roi du Piémont, diplomate, ami de François 1er, chef militaire, réputé pour son réseau de renseignement, historien, frère du cardinal Jean du Bellay.

BIGNON, François, 1667
  Graveur du Roi, né à Paris vers 1620.

BINET-DECAMPS Patrice 2008
Ancien DG du groupe Constance-Hôtels, il est maintenant responsable du pôle tourisme du groupe Omnicane.

BORROMEE, Christian, 2012
"J’ai achevé ma carrière au poste de directeur de l’audit interne du groupe Pechiney de 1987 à 1999. De 1970 à sa disparition en 1974, j’ai écrit les articles financiers du quotidien "La Nation" et des articles dans "Le Monde" jusqu’en 1989. J’ai été administrateur de l’Institut Charles de Gaulle, jusqu’à sa dissolution récente. Je suis membre de la Société d’Economie Politique. Mon premier livre "Solutions pour demain" a été préfacé par Jacques Rueff. 
J’ai reçu le prix Harvard pour mon livre "L’Entreprise face aux risques financiers internationaux". Puis j’ai publié : "Le Procès de Jean XXIII: dix semaines qui ebranlerent l’eglise", histoire passionnante du premier pape Jean XXIII au milieu des cinquante et un ans du Grand Schisme. Ensuite : "La France au vitriol" : les mensonges et les omissions qui expliquent les divisions actuelles des Français. "Berlin 1943-1945: une francaise sous les bombes nov 2005", un récit haletant des camps pour femmes des SS, à Berlin sous les bombes, à la France de 1945. Puis retour à l’économie en 2006 avec: "Souriez vous êtes en France - Les solutions sans chiffre ni graphique". Enfin: "Moi, Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine", une introspection historique à la première personne basée sur de nombreux documents découverts, retrouvés, ou méprisés associant les destins de Marie-Antoinette et de Jeanne de Valois, descendante bâtarde d’Henri II suppliciée par Louis XVI en 1786, qui , meurt de la gangrène un an avant Marie-Antoinette". CB

BOSLER, Jean, 1962
  Ancien élève de l'Ecole Polytechnique promotion 1898
- professeur honoraire à la faculté des sciences de Marseille
- ancien directeur de l'Observatoire de Marseille - correspondant de l'Institut.

BOURRIER, André, ???, 1925

BREWER, Ebenezer Cobham, 1870
Le révérend Dr Ebenezer Cobham Brewer (1810- 1897) fut le compilateur du Brewer's Dictionnary of Phrase and Fable et du The Reader's Handbook, oeuvres victoriennes de référence.

BRISSET, André, 2001
haut de la page

CADET de GASSICOURT Charles-Louis 1799
Avocat, essayiste, écrivain et pharmacien, Il est vraisemblablement un fils bâtard de Louis XV...Dans deux de ses ouvrages, il explore la thèse que des sociétés secrètes, dont la franc-maçonnerie, auraient favorisé l'avènement de la Révolution française.

CADIOU, Martial, 2003
  Ex-enseignant de l'Education Nationale, féru d'histoire et d'ésotérisme politique. Disciple de René Guénon pour qui il a le plus grand respect pour la profondeur de sa pensée et le rappel des vérités issues de la Tradition. Son intérêt pour Jeanne remonte à 1990.  Son prochain ouvrage à paraitre fin 2011 aux éditions Edilivre portera sur l'historiographie moderne et la fameuse "méthode historique".

CAZE, Pierre, 1805, 1819
  Pierre Caze fut le premier sous-préfet de Bergerac sous l'Empire. Il restera dans la postérité pour avoir été le premier historien à découvrir le secret de la naissance de Jeanne d'Arc.
En 1802 il écrit une pièce de théâtre en cinq actes, La Mort de Jeanne d'Arc, qu'il tente de faire monter sans succès à la Comédie-Française. La tragédie présente Jeanne comme la fille adultérine d'Isabeau de Bavière et de Louis d'Orléans, frère du roi Charles VI de France.
Pierre Caze consolida son argumentation en 1819 dans La Vérité sur Jeanne d’Arc ou Éclaircissements sur son origine en établissant un lien entre Jeanne d'Arc et Jeanne des Armoises.


CHABANNE, Robert, 1992
  Enseignant des facultés de droit. Il existe d'autres publications de l'auteur par la Faculté de Droit de l'Université Jean Moulin de Lyon sur le thème de Jeanne, du droit et de la légalité.

CHERPILLOD, André, 1992, 1995, 2011, 2014

Espérantiste français auteur de nombreux ouvrages souvent édités en français et en espéranto. Il a été "Dico d'or" en 1998 et "Grand Champion de la dictée des Amériques" en 1999, lauréat de la fondation A. Grabowski, lauréat du OSIEK-premio 2006, et membre de l'Académie d'espéranto de1992 à 2010.
Il publie en 2014 un nouvel ouvrage: "Jeanne la Pucelle: de la légende à l'histoire".

CHOUSSY, Joseph-Edouard, 1887

CLEMENDOT, Gaston, 1938
  Clémendot est un instituteur syndicaliste (1868-1952) un maître rural, collaborateur d'Hervé avant 1914, puis correspondant dans les années 1930, de Lapierre, le directeur de L'école libératrice. Dans ses Mémoires, André Delmas évoque "le vieux Clémendot, de l'Yonne, son visage et ses yeux perdus dans un poil hirsute, paysan du Danube de la corporation, qui avait séduit le congrès socialiste de 1924 en mettant en doute le supplice de Jeanne d'Arc".
Le personnage est en lutte socialiste, syndicale et pédagogique son existence durant. Cela le conduit naturellement à être un journaliste prolixe dans la presse socialiste et syndicale, l'auteur de nombreuses brochures, de même que le rédacteur de manuels d'histoire qui le placent, à partir de 1904 (publication de l'Histoire de la France à l'usage des cours élémentaire et moyen, co-rédigée avec Hervé), au cœur du débat national sur l'histoire à l'école primaire, où il incarne, à la fois dans son camp et pour ses adversaires comme Le Temps, l'instituteur pacifiste et socialiste. Ainsi, il se trouve être le principal instigateur de l'entreprise de réflexion du Syndicat national sur l'enseignement historique après la guerre par son interpellation de 1923 : "Faut-il enseigner l'histoire ? "
Le parcours de Gaston Clémendot reflète les ambivalences du pacifisme français dans le premier quart du 20ème siècle. De 1904 à 1952, cet instituteur socialiste et syndicaliste milite et écrit des manuels scolaires : jusqu'en 1922 il agit pour que l'enseignement de l'histoire aux enfants soit "impartial", c'est-à-dire pour lui internationaliste et pacifiste mais sans oublier la défense de la patrie. Il est alors, comme la plupart des maîtres, un pacifiste patriote. A partir de 1923 il combat pour la suppression de l'histoire à l'école primaire car "l'histoire c'est le contraire de la paix". Ce tournant radical, contrecoup de la Grande Guerre, le fait devenir un pacifiste intégral, même pendant la Deuxième guerre mondiale contrairement à la plupart des instituteurs. cf. culture et société, N°3, novembre-décembre 2007.

COLET, Roger, 1995

Parce que l'Histoire ne saurait se satisfaire du surnaturel, Roger COLET, enseignant laïc et rationaliste,s'est toujours passionné pour la "vivante énigme" que constitue la vie de Jeanne la Pucelle.Dans une quête très fouillée de documents historiques chez les auteurs non-conformistes, il a rassemblé de nombreux faits qui sont en constante contradiction avec l'histoire traditionnelle de la "bergère lorraine". Avec l'esprit critique qui caractérise toute recherche historique, Roger COLET n'a pu admettre (et à plus forte raison enseigner) qu'aux confins du royaume vivait une jeune paysanne obscure que Dieu allait choisir pour défendre les intérêts du parti orléanais. Pour lui, l'Histoire n'appartient pas qu'aux croyants.Tout en mettant en valeur l'extraordinaire destin d'un personnage d'exception, l'auteur tente de briser la conspiration du silence et invite le lecteur à porter un jugement critique sur des textes, plutôt que de se reposer sur un conformisme sécurisant, en privilégiant une vision mythique de légende au service d'un prosélytisme religieux et politique.Se refuser à toute affirmation dogmatique, c'est faire progresser la Vérité.

CROUVEZIER, Gustave, 1982
 

Historien, auteur d'ouvrages sur l'aviation de la guerre de 14-18 et sur la cathédrale de Reims.

haut de la page

DARRE, Patricia 2014

DAULON, Bernard-Jean 1957
  Bernard-Jean Daulon est le descendant direct de l'écuyer de Jeanne.

DAVID-DARNAC, Maurice, 1965, 1968

Journaliste, homme politique et historien. Président Fondateur du Parti National Libéral avec son frère André David, il prône dès 1946 la fondation d'une Europe communautaire. Il écrit une solution simple et immédiatement applicable dans laquelle il définit les principes d'une nouvelle économique basée sur le partage des fruits du travail. En 1951, il entre dans le cabinet de René Mayer puis dans celui de Joseph Laniel en qualité de chef adjoint de Cabinet. En 1958, il est élu Conseiller de l'Union française tout en dirigeant le Journal de l'Orne. Il est Secrétaire Général du groupe des Républicains Indépendants à l'Assemblée Nationale jusqu'en 1981.

 


DELACOUX (Dr A.), 1834

DELEPIERRE, Joseph Octave 1868
Joseph Octave Delepierre (1802–1879) est un avocat, archiviste, diplomate, auteur et archéologue belge. Il a passé la fin de sa vie en Angleterre, et il est davantage connu pour ses études sur la langue "macaronique" et ses oeuvres littéraires.


DEUTSCH, Lorànt, 2009
En septembre 2009, après plusieurs années de recherche, Lorànt Deutsch obtient un immense succès éditorial en librairie avec Métronome, l'histoire de France au rythme du métro parisien (Michel Lafon) : 1,3 million d'exemplaires sont écoulés en 3 ans ainsi que 400 000 copies de la version illustrée. Ce succès populaire est decliné en série télévision par France 5. En novembre 2012, il consacre une nouvelle série de bande dessinée aux héros secrets de l'histoire de France (Editions Casterman).

DONALD, Graeme, 2009
  A publié divers ouvrages dans lesquels il remet en cause certaines "vérités historiques"
haut de la page

FACON, Roger, 1984
Naissance à Monchecourt le 20 janvier 1950.
Après avoir fréquenté l'École Normale d'instituteurs de Douai, Roger Facon a été éducateur puis enquêteur de police de 1972 à 2000. Depuis 2001, il se consacre entièrement à l'écriture.
Membre de la Société des gens de lettres, membre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, il a publié une trentaine d'ouvrages – essais, romans, bandes dessinées – chez divers éditeurs (Robert Laffont, Fleuve noir, Gallimard, Baleine, L'Écailler, notamment).

FORLIERE, M. et L., 1947

FRANC, Martin le, 1440
En 1440, Martin Le Franc est secrétaire du Concile de Bâle en 1431 sous le pape Eugène IV, protonotaire apostolique et secrétaire privé du pape Félix V, secrétaire du pape Nicolas V, traducteur de la Bible. Cet auteur est connu pour son œuvre Le Champion des dames, un plaidoyer contre le machisme féodal. L'auteur est un admirateur de Jeanne d’Arc qu’il défend alors qu’il représente la papauté à la cour du duc de Bourgogne. En 1440, Le Franc disait de la Pucelle que c’était « un fier prince et non simplette bergerette » !
haut de la page

GAY, Marcel, 2007
Gay 1 Ancien reporter à l'Est Républicain, Marcel Gay s'occupe plus spécifiquement des affaires judiciaires.
Il a par exemple écrit en 1998 une grande enquête sur les notaires, puis "le coup de Tarnac" sur une machination politico-judiciaire en 2009 et co-écrit avec Frédéric Crotta "Les dessous des affaires judiciaires" en 2014.
Il publie en 2007 "l'affaire Jeanne d'Arc" en collaboration avec Roger Senzig.

GIRARD du HAILLAN, Bernard de, 1613
  Secrétaire des finances du duc d’Anjou, historiographe officiel des rois de France Charles IX et Henri III, auteur en particulier d’une Histoire générale des rois de France considérée comme le premier document d’histoire de France.

GOMEZ, Manuel, 2000, 2008
Gomez 1 Engagé par Albert Camus à l'âge de 15 ans comme pigiste sur le quotidien "Alger-Républicain". Chef de rubrique, dès 1956 à la "Dépêche d'Alger", il a poursuivi sa carrière en France à la rédaction des quotidiens "L'Aurore", "Paris-Turf" et "le Méridional de Marseille".
Auteur des livres Camus l'Algérois et Joseph Caillaux traître ou visionnaire.

GORBENKO, Sergueï, 2003, 2005
Gorbenko Anthropologue renommé, spécialiste de reconstitution faciale.
voir le site de Serguei Gorbenko

GRASSET D'ORCET, Claude Sosthène, 1884
Claude-Sosthène Grasset d'Orcet, né le 6 juin 1828 à Aurillac et décédé le 2 décembre 1900 à Cusset, était un archéologue, épigraphe, fondateur de la mythologie française.
Voir en ligne sa biographie

GRECE, Michel de, 2002, 2012
Michel de Grece Michel de Grèce est né le 7 janvier 1939 à Rome (Italie) où ses parents vivaient alors. Son père étant décédé lorsqu’il avait un an, sa mère s’installa au Maroc avec lui pendant la Deuxième Guerre mondiale, dans la maison de sa grand-mère maternelle. De 1945 à 1948, ils sont à Malaga (Espagne) avant de venir à Paris. Après la mort de sa mère, en 1953, le prince Michel est accueilli dans la famille de son oncle, le comte de Paris. Il effectue toutes ses études en France, jusqu’au diplôme de Sciences politiques qu’il obtient en 1960.
Ensuite, le prince Michel rejoint la Grèce, servant pendant quatre ans dans l’armée à Athènes et à Salonique. En 1965, il épouse Marina Karella, la fille d’un industriel grec. Sa femme n’étant pas de naissance royale, il doit renoncer à ses droits sur la couronne grecque.
De 1965 à 1972, Michel et Marina de Grèce vivent aux environs d’Athènes, et c’est à cette époque que le prince écrit son premier ouvrage, Ma sœur l’histoire, ne vois-tu rien venir?, publié en France aux éditions Julliard et couronné par le prix Cazes. Sa femme, Marina Karella, est peintre et sculpteur. Elle a dessiné des décors et des costumes pour le théâtre grec, participe à de régulières expositions à Paris, Athènes et New York, et ses œuvres sont exposées dans de très nombreux musées à travers le monde.

GRILLOT DE GIVRY, Emile, 1914 (réed 1983), 1925
  Un des plus grands auteurs chrétiens de son temps. Grand hermétiste, érudit brillant, il fut aussi un traducteur renommé de textes anciens. Le musée des sorciers, mages et occultistes parait en 1929, année de sa mort. Un texte de référence, survolant en quelques pages remarquables, avec une érudition sans faille, l'histoire de l'Alchimie et de sa doctrine occultée.

GRIMOD, Jean, 1952

GUERILLON, Jacques, 1972
  Auteur également des ouvrages suivants:
- Vérité sur le Temple
- Encyclopédie et dictionnaire de l'armure et de l'arme blanche du XIIème au XVIIème
- Le chiffre 7 et la cosmogonie
- La symphonie ésotérique

GUERIN, André, 1961-1963
  André Guérin, dit Drégérin, né le 1er décembre 1899 à Flers et décédé le 11 août 1988, est un journaliste et écrivain français. Philosophe de formation, mais attiré par le récit historique, il a naturellement été tenté par un sujet comme la vie quotidienne en Normandie à la fin du règne de Louis-Philippe (La Vie quotidienne en Normandie au temps de Madame Bovary, Hachette, 1975).
Il s'est consacré au journalisme dès sa sortie de la rue d'Ulm, en 1922. Il est échotier politique avant la Seconde Guerre mondiale au Canard enchaîné. En décembre 1937, il parle des élections truquées en Union soviétique. En 1939, il rédige les « feuilles de l'ami Bidasse » pour le Canard enchaîné. (il était capitaine d'infanterie, dans les chasseurs à pied). Ces rubriques étaient censées refléter le quotidien d'un soldat de l'avant.
En 1946, il entre à L'Aurore et devient peu de temps après rédacteur en chef. Il a notamment été directeur politique de ce quotidien et, en 1975, il s'est vu décerner le Prix européen de journalisme.
Ses ouvrages sont :
Manuel des partis politiques en France, par Georges Bourgin, Jean Carrère et André Guérin, Rieder, 1928. Normandie : champ de bataille de la Libération, Caen, Éd. du Bonhomme Libre, 1954.
Vacances en Normandie, illustrations de Jeannie Valéry, Gedalge, 1957.
Opération Bergère, ouvrage édité à l’étranger en Angleterre et en Allemagne respectivement en 1961 et 1963 mais non publié en France.
1871, la Commune, Paris, Hachette (impr. Brodard et Taupin), 1966.
La folle guerre de 1870, Le Cercle du nouveau livre d'histoire, 1968.
Il y a cent ans la République, Hachette, 1969.
La Vie quotidienne en Normandie au temps de Madame Bovary, Hachette, 1973.
La Vie quotidienne au Palais-Bourbon à la fin de la Troisième République, Hachette, 1978.
Des Chevaux de guerre hurlant et mordant, Rennes, Ouest-France, 1983.

GUIMARD, Marcel, 2004
Guimard  
haut de la page

HEINCE, Zacharie, 1667
  Dessinateur
haut de la page
HUAN, André Emile, 2016

Trois passions dans ma vie : l’écriture, l’histoire et… Jehanne.
Créateur de festivals médiévaux et de reconstitutions historiques, je m’attache à rétablir les vérités dévoyées par celles et ceux qui, de tous temps, y trouvent un intérêt personnel, idéologique ou dogmatique.
D’où les spectacles que j’ai écrit et mis en scène sur Marie-Antoinette, l’arrestation des Templiers et bien sûr la véritable histoire de Jehanne. Ce livre est la retranscription de la pièce qui a été donnée au festival Off d’Avignon en 2000. A la fin de chaque spectacle, le dialogue fut riche avec plusieurs spectateurs venus me questionner et nombre d’entre sont repartis avec l’envie d’en savoir plus sur ce personnage unique dans l’Histoire, connu dans le monde entier.
André Emile Huan.

haut de la page

JACOBY, Jean, 1932, 1936, 1937, 1938, 1941
  Historien engagé spécialiste de la Russie avec ses livres Raspoutine, Lénine, le tsar Nicolas II et la révolution, Napoléon en Russie, Souvarov. Auteur également de « La guerre rouge est déclarée » et « Le front populaire en France et les égarements du socialisme moderne ». Jacoby est également un éminent spécialiste de l’histoire de la Pucelle avec les articles de revue et livres.
haut de la page

KLEIN REBOUR F., 1961
haut de la page

LAMY, Michel, 1987
Historien qui poursuit depuis de nombreuses années des recherches sur le symbolisme, la tradition, la géographie sacrée et l'histoire secrète et sur leurs rapports avec la littérature. Michel Lamy est l'auteur de l'ouvrage Jules Verne, initié et initiateur.

LE ROLLAND-LENOIR, Eliane, 1999
  Eliane Le Rolland-Lenoir, croix de guerre 1935-1945, officier de la Légion d'Honneur et titulaire des Palmes Académiques, a publié en 1994 "Les cerises de la Liberté", souvenirs d'internement et de déportation.

 


LEBER, Constant, 1838

LEBLANC-GINET, Henri, 1999
  Historien auteur d'une Chronologie de l'histoire mondiale et d'une Histoire des rois de France.

LECLERC, Charles L., 1982
  Historien auteur de la Lorraine insolite et d'une biographie des Grands Lorrains.

LEDRU (Abbé Ambroise), 1930, 1931
  Ambroise Ledru dit Aris-Rudel - Prêtre du Diocèse du Mans, chanoine honoraire. Membre fondateur et Président de la Société historique de la province du Maine fondée au Mans en 1875 par un groupe d'érudits, chartistes, et archéologues.
La Société recherche, étudie et fait connaître les événements, les monuments, les personnes qui ont contribué à façonner l'histoire et l'identité de l'ancienne province du Maine. Ambroise Ledru fait œuvre d'historien, d'archéologue et de généalogiste dans ses nombreuses œuvres et en particulier dans ses recherches sur la cathédrale du Mans.

LESIGNE, Ernest, 1889
  Fonctionnaire de l’Université en qualité de professeur d’histoire. Ses recherches historiques non politiquement correctes déplaisent au ministère qui se sépare de son collaborateur. Littré et La Philosophie positive engagent Lesigne qui écrit sous le pseudonyme de Louis Narval. Collaborateur de nombreuses publications dont le Radical où il a esquissé en ses lettres socialistes, un socialisme scientifiquement établi sur la sociologie.

LEVAT, Jean de, 2011
Jean de Levat Jean-Hugues de Reganhac est issu d'une très ancienne famille d'écrivains du Quercy. Il est auteur et historien sous le pseudonyme de Jean de Levat. Il a écrit plusieurs ouvrages sur les religions : « Les Origines historiques des trois religions du Livre » (2006) ; « La Filiation historique de la franc-maçonnerie » (2006) ; « Les Lourds Secrets de l'église templière de Montsaures » (2007).

LIPSE, Juste, 1590

Humaniste, secrétaire du cardinal de Granvelle à Rome.

Justus Lipsius ou en français Juste Lipse, de son nom d'origine Joost Lips, né à Overijse (Duché de Brabant) le 18 octobre 1547 et décédé à Louvain le 23 mars 1606, est un philologue et humaniste qui vécut dans ce qui était alors les Pays-Bas espagnols et aujourd'hui la Belgique.

Il s'efforça, notamment avec la composition de son essai De Constantia, de promouvoir un stoïcisme chrétien renouvelé du stoïcisme ancien. Il devait ainsi influencer nombre de ses contemporains, donnant naissance au courant du Néo-stoïcisme. Il enseigna dans les universités d’Iéna, Leyde et Louvain.

LUCHET (Marquis de), 1776
  Le marquis de Luchet de La Roche du Maine né à Orléans vers 1720 et mort après 1766, n'y est guère connu que par le premier volume d'une "Histoire d'Orléans", qui fit une grande sensation lors de son apparition.
On sait seulement qu'il avait été officier de cavalerie, qu'il excellait dans l'art de l'escrime et au jeu de paume, et qu'ayant fait de très bonnes études, il occupait ses loisirs à l'étude de l'histoire et à des essais littéraires insérés dans des recueils du temps.

LUNA (Don Alvaro de), 1784
  Pour en savoir plus sur cet auteur, cliquez ici.
haut de la page

MANN, Claude 1999
Claude Mann est un acteur, chanteur, metteur en scène et directeur de théâtre français né à Antony en 1940.

Voir biographie complète

MAQUET, Florence, 1982

MINIER, Jacky, 2012
J. Minier JACK MINIER est orléanais. Autodidacte entré dans la vie active à 14 ans, c'est comme charpentier qu'il participa dans les années 60 à la reconstitution de la célèbre « Maison de Jeanne d'Arc », victime des bombardements durant la Seconde Guerre Mondiale.
Le savoir-faire des Compagnons d'antan ayant présidé à l'élévation des cathédrales lui apporte une connaissance magistrale du travail du bois et de la pierre mais sa curiosité insatiable l'amène à étudier bien d'autres domaines, de l'Archéologie à la Physique quantique en passant par l'Architecture, l'Histoire et la Philosophie.
Pyramides, temples, forteresses, abbayes, cathédrales... Les raisons d'être de ces imposantes constructions humaines ont toujours suscité chez lui une curiosité jamais satisfaite. Comprendre les cultures et les civilisations qui transmirent jusqu'à nous d'antiques savoirs a nourri sa passion et fut à la base d'un éclectisme de connaissances qui étonne souvent ceux qui l'approchent pour la première fois. Très vite l'Histoire, et en premier lieu celle des religions, lui apparut, non comme une vérité révélée par un quelconque catéchisme mais au contraire comme le fil à tirer d'une pelote qui nous guide dans les labyrinthes du temps, où il faut parfois creuser profondément pour déceler les vérités cachées sous des apparences admises trop souvent trompeuses..
*Jack Minier étant dans l’informatique depuis vingt ans, son tout premier site (1997) était déjà tourné vers l’histoire (www.royalement-votre.com ), son second vers la littérature ( www.diamedit.net ).
Il s’amuse un peu aujourd’hui à influencer la blogosphère locale avec www.gazettedorleans.fr

MISSET (Abbé E.), 1895
Né à Vitry-le-François (Marne) en décembre 1850, l’abbé [Marie-Joseph] Eugène Misset fut professeur à l’École des Carmes, directeur de l’institution ou école Lhomond à Paris, dans les dernières années du XIXe siècle et les premières du XXe siècle. A la fin de sa vie, il se retira à Châlons-en-Champagne.
Érudit, auteur d’ouvrages et d’articles historiques, l’abbé Misset avait rassemblé une importante collection de photographies relatives au Second Empire, par l’intermédiaire d’amis comme Jacques Cappoens pour la série sur la Maison de l’Empereur, d’anciens membres de l’entourage de la famille impériale comme la famille Cornu, ou encore auprès d’un certain Roussille, ancien garçon d’appartement du Prince Impérial, pour les quelques lettres autographes jointes

MORAZZONI Marta, 2014
Morazzoni Marta Morazzoni a été révélée au public par son premier livre, La Jeune Fille au turban (1986), traduit en neuf langues. Professeur de lettres et d'histoire, critique littéraire, elle est l'auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles. L'Affaire Alphonse Courrier, prix Campiello 1997 en Italie, a été publiée par Actes Sud en 2008.


MOUROUSY, Paul, 2003
Paul Mourousy, né le 17 mars 1915 à Paris et mort le 6 octobre 2002 à Murs (Vaucluse), est un écrivain français, connu surtout pour ses romans historiques ayant pour cadre la Russie.
Il est le fils du prince Constantin Mourousy et de Andrée Boutolle, elle-même fille d’un général français. Le père de Paul Mourousy fut un des derniers diplomates de la Russie tsariste à Paris, et son oncle, le prince Alexandre Mourousy, en qualité d’aide de camp de l’empereur, accompagna longtemps Nicolas II dans ses voyages officiels.
Historien, romancier, dramaturge, poète, journaliste et conférencier, le Prince Paul Mourousy, né à Paris, est fils d’émigrés russes. Le Prince Paul Mourousy a obtenu le prix d’Histoire de l’Académie française 1985 pour son Raspoutine.
Il est également l’oncle d’Yves Mourousi. 

MURRAY Margaret Alice, 1921
Margaret Alice Murray (13 Juillet 1863 – 13 Novembre 1963) fut une égyptologue, archéologue, anthropologue et folkloriste anglaise de premier plan. Première femme appointée à un poste de professeur d'archéologie du Royaume-Uni, elle travailla à "l'University College of London" de 1898 à 1935. Elle a publié énormément tout au long de sa carrière.
haut de la page

NAUDE, Gabriel, 1639
Bibliothécaire du cardinal Mazarin

NAUDIN, Pierre, 2008, 2010
Naudin 1 Journaliste, puis rédacteur en chef pour divers journaux et magazines, il a publié des essais et plusieurs romans, parmi lesquels Les Mauvaises Routes (1959) qui furent unanimement salués par la critique. Sa fascination pour le XIVe siècle, la lecture de ses chroniqueurs Jean Froissart et Jean le Bel, ses minutieuses et patientes recherches, l'ont conduit ensuite à se vouer entièrement à l'écriture richement documentée des romans du Cycle d'Ogier d'Argouges, du Cycle de Tristan de Castelreng et du Cycle de Gui de Clairbois.
Ainsi, depuis le succès en 1978 des Lions diffamés, combats, amours et tribulations des trois héros de ces épopées historiques haletantes, entraînent avec passion des milliers de lecteurs fervents dans les tumultes, les frasques et les turpitudes de la guerre de Cent Ans. Du désastre de l'Écluse au bourbier d'Azincourt, ces fresques de feu, de fer et de sang, sans équivalent, ressuscitent et raniment de façon magistrale, jusqu'en leurs moindres détails, les lumières et les ombres de cette période de l'histoire médiévale en France et en Europe.

OSSIETZKY, Carl von, 1931?
Intellectuel pacifiste, éditeur du grand hebdomadaire Die Weltbühne (La Scène mondiale) depuis 1927. Condamné en 1931 à un an de prison pour "haute trahison" pour avoir publié des informations sur le réarmement clandestin de l'Allemagne. Hitler ordonne son transfert dans le camp de concentration d'Emsland : Börgermoor. En 1936, il reçoit le prix Nobel de la paix pour l'année 1935, mais le gouvernement nazi lui interdit de se rendre en Norvège. Son état de santé se dégrade en raison des mauvais traitements dont il est victime et il est transféré en 1936 à l'hôpital de police de Berlin où il meurt victime des séquelles de la tuberculose contractée pendant sa détention.
Son nom a été donné à l'Université d'Oldenbourg.
haut de la page

PARAF-JAVAL, 1929
Paraf1 Militant anarchiste propagandiste d’une anarchie individualiste et scientiste.

PARENT, Jean-Marie, 1984

PASTEUR, Claude, 1962
Pasteur 1 Journaliste et historien auteur d'une trentaine d'ouvrages dont la Princesse Palatine et Deux mille ans de secrets d'alcôves.

PERCIN DE SEILH, Max, 1965
  Max Percin de Seilh est l'auteur de l'ouvrage très apprécié "Le Comte de Montgerfaut" qui est une chronique des temps de Charles VII. Fin connaisseur de la période de la Pucelle Percin a produit deux brochures très argumentées dont "la véritable histoire de Jeanne d'Arc".

De nombreux ouvrages ont été écrits par notre auteur :

Semper vincit amor (1947)
Le Réalisationnisme : Essai de métaphysique par le Prof. Nicolas Pcerdine. Condensé et adapté en français par Nicolas Pcerdine et Max de Percin de Seilh (1954)
L'italienne à Bastia. Chronique corse des années 1938-1946 - Edité par Editions La Nef de Paris (1960) L'Oncle Patrice - Edité par Léon Lessage, La Flèche (1963)
Pourquoi j'ai divorcé, journal d'un gentilhomme breton - Edité par Editions Léon Lessage, La Flèche (1964)
Les Morts Célèbres - Socrate. César. Jean-Baptiste. Néron. Gilles de Retz. Henri IV. Louis XVI. Marat. Napoléon Ier. Raspoutine. Hitler. Mussolini. Laval. Edité par IMP. GAILLARD (1964)
La véritable histoire de Jeanne d'Arc - Rennes, sans mention d'éditeurs (Léon Lessage ?), approx. 1965, fascicule in-12° de 7 pages, en feuille broché avec une agrafe.
Controverses récentes – Jeanne d’arc - Edité par Editions Léon Lessage, La Flèche. Approx. 1965
Jean de Bombazin : Officier de cavalerie de la belle époque (1965)
Manuel de l'équitation nouvelle (1966)
Le Comte de Montgerfaut. Chronique des Temps de Charles VII - Angers, Léon Lessage (1967)
Le Réalisationnisme (1968)

PESME (Baron Gérard), 1960(1), 1960(2), 1968
  Historien et polémiste éminent de l’Académie d’Histoire. Auteur très combatif d’ouvrages très recherchés qui sont à l’origine des premières polémiques sur le sujet.

PEYREBONNE, Micheline, 2002 et 2004
Payrebonne 1 Journaliste fondateur de la revue Europe notre Patrie ; historien biographe de Richard III d'Angleterre et auteur d'une dizaine de livres d'histoire dont la Véritable Histoire de la Loi Salique.

PIE II, 1614
Pie II est un vrai pape de la Renaissance, tout à la fois mécène (non exempt de népotisme), théologien, orateur, diplomate, historien, géographe et poète. Sa politique sera axée sur le renforcement de l’autorité papale et la croisade contre le Turc. Toutefois, il s’oppose résolument aux trafics d’esclaves et aux persécutions des juifs: en 1462, il blâme les chrétiens portugais établis en Guinée de réduire les néophytes nègres en servitude.

PINOT DUCLOS, Charles, 1745
Charles Pinot Duclos né à Dinan le 12 février 1704 et mort à Paris le 26 mars 1772, est un écrivain et historien. Protégé de Madame de Pompadour et de Madame de Tencin, très répandu dans tous les salons philosophiques et les cafés littéraires, membre de la société du Caveau, il fut nommé à l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1739 sans que rien ne le justifiât. Les citoyens de Dinan le nommèrent maire de leur ville en 1744 et, en cette qualité, il participa aux États de Bretagne. Lorsque ceux-ci furent requis par le Roi, en 1755, Duclos reçut des lettres d’anoblissement. Le 26 janvier 1747, il fut reçu à l’Académie française alors qu’il n’avait composé que trois romans, un ballet et un essai historique, l'Histoire de Louis XI (1745). Son Histoire de Louis XI, écrite en 1745 montre un effort d’impartialité et s’appuie sur des recherches sérieuses. Cet ouvrage lui ouvrit l’Académie française (1748) et lui conféra la charge d’historiographe de France. Duclos devint en 1755 secrétaire perpétuel de l'Académie française. Dans cette fonction, il se montra très actif et rendit de nombreux services à cette compagnie, prenant une grande part à l’édition de 1762 du Dictionnaire, dont il écrivit la préface, et faisant substituer aux lieux communs de morale qui formaient les sujets du prix d’éloquence des éloges des grands hommes (1755).

POLLUCHE, Daniel, 1714, cit. 1872
  Outre la Description de la Ville et des environs d'Orléans en 1736, les publications les plus remarquables de Polluche sont : des mémoires sur différentes médailles de Postume, de Lucille, de Diadumenien, de Gratien et sur des médailles romaines, sur l'abbaye de Sainte-Euverte d'Orléans, sur les Evêques d'Orléans du nom de Manassès, un traité des monnaies de la Ville d'Orléans…et problème historique sur la Pucelle d'Orléans.
(Tiré du livre Les Hommes Illustres de l'Orléanais de Brainne Debarbouiller et Lapierre - tome premier - Orléans 1852).

PUYMAIGRE (Comte de), 1881
              
haut de la page

RENARD, Charles, 1872
              

ROMMEL, Alberta, 1997
Auteur du livre Orgueilleuse Antigone illustré par Pierre Joubert.

RYNER, Han (pseudonyme d’Henri Ner), 1925, 1929
han1 Professeur répétiteur au lycée Charlemagne. Philosophe et journaliste ensuite. Rédacteur en chef de Demain, il apporta sa contribution à de nombreux journaux et magazines et fut l’auteur d’une cinquantaine de livres dont romans, essais, contes, théâtre et poésie. Pacifiste, il défendit l’objection de conscience et, en anticlérical virulent, s’opposa à l’emprise de l’Eglise, surtout sur l’éducation. Sa pensée puise dans la sagesse des Stoïciens grecs, qui incitent l’être humain à accepter ce qu’on ne peut changer. Brillant orateur, Han Ryner prône une libération individuelle et non une révolution sociale violente. Il se posa en défenseur de victimes telles Alfred Dreyfus, Sacco et Vanzetti, et tous les insoumis, et participa aux mouvements anticolonialistes.
haut de la page

SAINT JEAN, Jean de (pseudonyme de Bernard-Jean Daulon), 1957
  Descendant en ligne directe de Jean D’Aulon, écuyer de Jeanne.

SAVE, Gaston, 1893
Save Peintre, graveur, illustrateur, historien et archéologue. Passionné d'histoire locale, il participa aux travaux de plusieurs sociétés savantes (il devint membre dès 1877 de la Société philomatique vosgienne, fondée à St-Dié deux ans auparavant, puis, en 1885, de la Société d’archéologie lorraine), dont les publications, ainsi que d’autres revues telles que la Lorraine artiste, publièrent de nombreuses études et illustrations de l’artiste et érudit déodatien.
Défenseur du patrimoine lorrain, Save fit plusieurs donations au musée de St-Dié, participa dès 1897 au comité du Musée historique lorrain de Nancy, et, outre les fouilles et les recherches qu’il mena sur les principaux sites historiques de la région, il effectua des travaux de restauration aux cathédrales de St-Dié et Nancy, ainsi qu’aux églises de Malzéville et Saint-Clément (Meurthe-et-Moselle), dont il restaura les fresques avec beaucoup de liberté et d'inventivité.
Il se fit également le biographe de plusieurs artistes locaux, tels que le miniaturiste Jacques Augustin.

SCHILLER, Friedrich von, 1802
              

SCHNEIDER, Edouard, 1932, 1952
L’historien catholique ami personnel du Pape Pie XI qui a découvert le Procès de Poitiers dans les archives du Vatican.

SENZIG, Roger, 2007

Roger Senzig est paléographe et grand spécialiste de Jeanne d'Arc; il révèle dans "L'Affaire Jeanne d'Arc" en 2007 le résultat de ses recherches.
Il avait auparavant produit trois études fort complètes:
- "Jehanne la Pucelle et ses secrets", en 1999,
- "La survie de Jehanne la Pucelle, les preuves" en Février 2000,
- "La survie de Jehanne la Pucelle, les coïncidences" en Mars 2001.

 


SERMOISE (Comte Pierre de), 1970, 1983
Sermoise 1 Descendant en ligne directe de Jehan des Armoises tué à Nicopolis en 1396, demi-frère de Richard II des Armoises dont le fils Robert épousa en 1436 Jeanne la Pucelle. Cet historien a bénéficié des documents transmis dans sa famille de génération en génération et ses recherches lui ont également permis de publier une documentation inédite issue d'archives de province.

SHAKESPEARE, William, 1592
             

SIMONAY, Bernard, 2011
Simonay Voir la biographie complète de Bernard Simonay sur le site de l'écrivain en cliquant ici.

SYMPTOR, Raphaël, 1909
haut de la page

TAXIL, Léo, 1897
taxil1 De son vrai nom Gabriel-Antoine Jogand-Pagès. En 1879 il devint franc-maçon et fonda la " Bibliothèque anticléricale" dont certains titres sont savoureux, tels que : Le fils du jésuite, Le pape femelle, Jeanne d’Arc victime des prêtres, ou Les maîtresses du Pape. Il obtint même un certain succès littéraire avec son À bas la calotte dont il vendit 130.000 exemplaires. De plus il dirigeait un journal, L’Anticlérical qui tirait à 65.000 exemplaires. Bien entendu les amendes se mirent à pleuvoir et la Bibliothèque anticléricale fut déclarée en faillite en 1884…
Auteur d'un canular célèbre auquel furent pris le pape et les évêques de France.
En 1886, il annonce sa conversion, fait un pèlerinage à Rome et reçoit l'absolution de Léon XIII, désavouant ses travaux antérieurs. Il commence alors une campagne contre les Francs-maçons, dont il a été exclu dès le 1er degré pour "fraude littéraire". Selon ses dires, il faisait partie de la loge Le temple des amis de l'honneur français.
En 1887, il est reçu en audience par le pape Léon XIII, qui blâme l'évêque de Charleston pour avoir dénoncé les confessions antimaçonniques comme une fraude. En 1892, Taxil commence à publier un journal : La France chrétienne antimaçonnique.

TRYSTRAM, Florence, 1984
Historienne de formation, elle est passionnée par l'histoire des sciences et des techniques. Spécialisée dans les voyages et l'aventure, elle a publié une dizaine d'ouvrages, parmi lesquels "Le procès des étoiles" 1979, "Terre ! Terre ! Une histoire des géographes et de la géographie" 1994. L'émission de France Culture "Panorama"
  haut de la page

VACHON, Maurice, 1990

Maurice Vachon - Chercheur émérite - docteur ès lettres - Ingénieur topographe auteur de l'ouvrage sur "La Chevauchée de Jehanne la Pucelle de Vaucouleurs à Chinon" (1990) - Ingénieur honoraire de l'Institut Géographique National. Il était par ailleurs cavalier et fils de militaire.

Maurice Vachon est par ailleurs l'auteur d'une thèse de Doctorat d'Etat soutenue en 1985 sur: "La Géographie auxiliaire de l'Histoire et son application aux itinéraires de Jeanne la Pucelle", dont il a tiré la substance de son livre.


VEELEN - VAN DE REEP, Anneke, 2011
Veelen Cette néerlandaise s'intéresse à Jeanne depuis 1996; elle est la créatrice d'un site Internet sur lequel elle développe l'hypothèse d'une appartenance de la Pucelle à l'ordre templier.

VIDAL, Philippe, 1994
Philippe Vidal est né à Paris le 15 mai 1919. Après des études de droit et de sciences politiques, il s'est très vite plongé dans l'étude des sciences ésotériques dont l'astrologie a constitué une grande part de ses recherches. Il a suivi deux enseignements, l'un à l'Académie Internationale d'Astrologie, l'autre à l'Ecole Supérieure d'Astrologie de Paris, où il obtint le titre de Maître es Sciences d'Astrologie. Il est en outre l'auteur d'un livre sur l'histoire des calendriers, très documenté, intitulé : "le calendrier, histoire du monde".

VIENNE-PLANCY (de), 1872

VIGNIER, 1872

VOISIN, André-Roger, 2007
Voisin La carrière de M. Voisin, professeur d'histoire, s'est déroulée en grande partie à l'étranger (Algérie, Maroc et Allemagne) avant de se terminer au Lycée Grandmont de Tours. La retraite lui permet de se consacrer à l'écriture (une vingtaine d'ouvrages à ce jour) et aux associations, puisqu'il est actuellement Président des Officiers de réserve de Royan et Président de la section Charente des anciens des Forces Françaises en Allemagne. Il occupe ses loisirs en présentant des conférences dans la région Ouest.
Il est également Chevalier de l'O.N.M., officier des Palmes Académiques et médaillé d'or des S.M.V.
haut de la page

WEILL-RAYNAL, Etienne, 1972
  Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure - Agrégé d'histoire et géographie - docteur ès lettres - militant et député socialiste de l'Oise (1950-1951), collabora au cabinet de Vincent Auriol, ministre des Finances du gouvernement de Front Populaire. Il fut également membre du cabinet de Guy Mollet, Président du Conseil, en 1956-1957. Spécialiste des systèmes électoraux, ce militant de la SFIO défendait une formule de représentation proportionnelle nationale, avec un scrutin individuel dans le cadre des circonscriptions, et des péréquations entre les départements. En mars 1978, il a fondé un comité républicain d'action pour promouvoir ce système.

WOOSTER (Dr. Nora), 1992
  Scientifique diplômée de l'Université de Cambridge et spécialisée en minéralogie. Les difficultés d'approvisionnement en quartz naturel de haute qualité pendant la seconde guerre mondiale ont conduit à d'intensives recherches sur la cristallogenèse du quartz notamment en Angleterre avec Nora Wooster. Ces travaux ont été poursuivis et ont abouti à l'industrialisation du procédé de croissance hydrothermale dans différents pays.

XERRI, Jean-François, 1973
 

Cet auteur est né le 23 août 1902 dans ne famille aisée. Orphelin de père en 1916, il doit quitter le sol tunisien à la mort de sa mère en 1957. Il redeviendra alors cheminot à la SNCF, et c'est grâce à des collègues particulièrement sympathiques qu'il commencera ses recherches sur la Pucelle. Douze ans plus tard, il publiera son ouvrage, "Jeanne d'Arc n'a jamais existé".


 

>>Liste chronologique des publications